Retro Gaming : Street of Rage

streets of rage retro gaming

Bare Knuckle, connu sous le nom de Streets of Rage en Amérique du Nord, est une série de jeux vidéo de type beat them all développée et éditée par Sega. Le premier opus, sorti en 1991 sur Mega Drive, a connu un grand succès et est devenu rapidement un classique de l’ère de la Mega Drive.

Une suite, intitulée Bare Knuckle 2 (Streets of Rage 2 en Amérique du Nord), a également été publiée en 1992, apportant de nouvelles améliorations et caractéristiques au jeu original.

Le scénario de la série se déroule dans une ville fictive nommée Wood Oak City, qui est sous le contrôle d’un gang de criminels appelé “The Syndicate”. Le joueur incarne l’un des personnages disponibles – Axel, Blaze, Adam ou autres – qui sont tous des anciens membres de la police ou des alliés et qui ont décidé de prendre les choses en main et de mettre fin à la domination du gang.

Le gameplay de Bare Knuckle est simple mais efficace. Le joueur doit naviguer à travers les niveaux en utilisant une combinaison de coups de poing et de coups de pied pour vaincre les ennemis qui se trouvent sur son chemin. Il y a également des objets disséminés dans les niveaux qui peuvent être utilisés comme armes, tels que des bâtons de baseball et des chaises.

En 1994, un troisième opus de la série, intitulé Bare Knuckle 3 (Streets of Rage 3 en Amérique du Nord), a été publié sur Mega Drive. Cet épisode a introduit de nouvelles caractéristiques, telles que des personnages jouables supplémentaires, des attaques spéciales et un système de fin alternatif en fonction des choix du joueur. Il a également été adapté sur de nombreuses autres plateformes, y compris les consoles de salon et les appareils mobiles.

En résumé, Bare Knuckle (Streets of Rage) est une série de jeux de combat à la fois divertissants et addictifs qui ont su se faire une place dans l’histoire des jeux vidéo. Si vous êtes fan de beat them all ou simplement à la recherche d’un bon jeu de combat, vous devriez absolument essayer Bare Knuckle (Streets of Rage).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *